09/99

histoires du passage

LE FACTEUR PASSE TOUJOURS DEUX FOIS

| 4 Commentaires

Facteur au passage en 284       Récapitulons!

Nous pouvons voir maintenant qu’un avis de passage aurait pu être déposé au Passage Josset, bien avant le re-passage du 842 en ces lieux, après sa disparition. Ainsi avant même que l’objet recherché, soit le 842, ne soit retourné à son envoyeur, un cliché de hasard, fut pris lors de la première investigation de EM le 13 Novembre 2013 qui aura été suivie de la seconde investigation de AM le 15 Novembre. Ce concours de circonstance, un passage de facteur, unique passant ce matin-là, pourra être appelé une coïncidence mais en ce genre d’affaire, l’expert en faits communs et anodins, incline à voir là, un signal du destin.

Oui car alors que la recherche à l’époque, s’emplissait d’un pesant mystère et que les trois premiers protagonistes s’en donnaient à coeur joie du côté des hypothèses et autres fadaises que l’absence d’objet permet à volonté, la sculpture disparue se payait leur tête et se faisait un petit aller retour, une escapade pour humer l’air et le vent de Bruxelles. Nous ne connaitrons jamais la durée de cette échappée orchestrée silencieusement par le quatrième protagoniste, Emile Cerva, ci nommé EC. Celui-ci stoppait la filature par un effet de surprise de quelques heures, à peine une journée, en envoyant une vidéo de l’objet fort en beauté dans sa nouvelle présentation.
Cet objet qu’il faudra dire, quasiment kidnappé, fut tenu hors d’état de vue pendant plus d’une semaine et fut remis tout à fait secrètement en Belgique aux mains du cinquième protagoniste connu sous le prénom de Florentin. F, (nous avons oublié à cette heure tardive son nom) après un récit bref du voyage de retour quelque peu chaotique, est resté totalement silencieux depuis son arrivée.

Il semble probable que le 842 fut encore remisé au Passage du 2 Josset sans plus de considération. Accroché quelque part… Voir posé au sol…

Nous retournons là dans le domaine des suppositions. L’actuel propriétaire semblerait avoir trouvé l’affaire qui nous préoccupe, d’un intérêt relatif, voire nul et ne semble pas plus inspiré que cela. Mais il aura eu le mérite d’exprimer avec clarté, ce que peut-être tous les autres possesseurs avant lui, avait ressenti : que faire de cet objet qui ne peut se posséder, ni se garder? dans cette phrase tombée maintenant dans le registre des citations « Jean fait quoi? » Après toutes ces histoires de fer, un repassage était de rigueur. Ce qui sera bientôt activé, une intuition qui ne trompera pas!

Que faire donc du 842 une fois en sa possession?

D’une passation à l’autre on avait remarqué une accélération du processus de « lâcher prise » comme si la chose quelque part, brulait les doigts.

Récapitulons mais il faudra replonger dans le dossier global pour plus de justesse :
EM garda le 842, environ 3 mois et demi
JFL lui seulement 2 semaines
EC lui un jour officiel
F semble maintenant repartir sur un rythme plus long.

A ce jour nous ne savons pas ce que F fera du 842, s’il s’en inspirera pour quelques aventures inédites et surtout combien de temps il gardera l’objet?

S’il le changera de place, le fera voyager à nouveau?

Nous sommes à nouveau dans l’inconnu.
Aucun signe depuis la dernière remise en mains propres.

Que devons nous en conclure?

Rien évidemment!

842 se repose de ses émotions et les protagonistes aussi.

En direct du bureau des recherches d’oeuvres aux propriétaires multiples.

Bonsoir à tous
EM

284

Ceci est ce qui était visible le 13.11.13 sur le sol devant la devanture du 2 Passage Josset lors du passage du facteur

A suivre…

4 Commentaires

  1. l’état des lieux est fait !
    et même temps, cela me coupe un peu l’herbe
    oui, se faire couper l’herbe sous le pied…
    qu’est-ce que je vais pouvoir bien faire avec mon petit matériel
    … j’avais décidé de monter au passage aujourd’hui !?
    en plus, il parait qu’émile est là et florentin… c’est selon

  2. Un encouragement! Seulement!
    Point d’herbe sous les pieds, coupée. d’ailleurs en hiver elle ne pousse plus,
    Et le facteur passé, ne change rien à l’affaire!
    Tout est à fer et à pied d’oeuvre !

    Bon rendez vous au trio de Passage.

    Du faire et du voir ah oui, on apprécie !

    Que le « petit matériel vive son tour ! Bon jour à tous!

    Ciao
    EM
    Trop prise pour en être ! Une autre fois peut-être.
    Curieuse de la suite quelle quel soit!

  3. Pingback : la valise palissade… |

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


*