09/99

histoires du passage

RIEN A VOIR AU PASSAGE

| 2 Commentaires

Trois, quatre fois j’ai remis la visite au passage, incognito, sans prévenir, pour la pure gratuité du geste.
Sans rien vouloir voir, ni le 842, ni les habitants du 2, ni les passants, ni les traces de scotch sur la façade… d’une affiche, d’une deuxième, d’une troisième peut-être.
Y aller pour rien.
Juste pour dire comme un certain JFL: j’y étais! Contamination d’action, influence notoire. Confusion des positions bien délimitées du chacun fait son petit taf dans son coin.
C’est ça l’aventure. Et la devanture de l’affaire.
Donc y aller vraiment pour rien. Et surtout pour ne rien voir et ne pas être vue.

Une détective détectant le métal argenté à distance?
Mais c’est tout faux!
J’ai ma petite idée en tête. Un truc qui n’apportera pas de l’eau au moulin mais qui déplacera, oui l’attente, qui lui donnera un peu de remous, trois petits sauts de récapitulation avant une éventuelle capitulation orchestrée par les inconnus du 2 de Josset.
Oh trois fois rien.
Trois fois rien que je reporte sans cesse.
Car c’est encore un truc avec les chiffres qui n’a aucune espèce d’importance comme toute cette histoire qui est pourtant dans son mouvement et son processus, absolument, débile et géniale à la fois, car inédite, unique et gratuite!Mais ça c’est moi qui le dit. C’est encore à prouver.

Donc , je lance ici mon avis N° 7 il risque de se passer quelque chose dans l’air de rien! Bientôt ou jamais.

Ah oui il faut quand même des limites à l’indécisions et au doute!!!
Et vous  auriez 3 images!
Oui 3 images.
Mais j’insiste cependant, que pour moi, et là j’ennuie JFL c’est uniquement parce que il y aurait un air d’attente à la dite histoire de ce faire là, maintenant que je n’ai pas encore fait  mais que je viens d’annoncer, et que maintenant vous allez  réclamer ou imaginer ou disons attendre….
Que ça aurait peut-être un intérêt ou du moins que mon intention pourrait (enfin) intriguer réjouir quelqu’un!
Car sinon tout seul c’est pas drôle. Mais on a l’habitude. Et c’est cette habitude que cette aventure peut-être est en train de faire bouger.

Bon bref.
Je crois que l’on se comprend tacitement sur ces micros mouvements….
Et que la position de Jean François appelons le comme il s’appelle, enfin, tout de même. assez de ces raccourcis!
Eh bien, est archi saine, dans son « délire » du faire.
Car lui il fait toujours quelque chose, pendant que jusque là, les 2 autres se contentaient de regarder. Sauf que avant lui je m’étais pas mal agitée dans mon fort intérieur et avec mes impressions en mots et images…
On sait celà.
Je ne vais pas faire une rétrospective.

Mais maintenant nous 3, semblons regarder et attendre que le suivant intervienne sur la choses, à savoir la 842. Et comme rien n’est sur…  mais ça on aime!…

Bon bref.
Peut-être 3 visuels arriveront. Pour changer des avalanches de mots de madame E.
Ou pas.
Pour bien se caler dans l’interlude d’incertitude.

Et préparer la venue des autres joueurs de l’absurde.

S’ils viennent. mais moi avec toute la ribambelle du 2, je ne doute pas de cette suite d’acteurs là
Chers amis bonsoir et à bientôt.

E

2 Commentaires

  1. quel retour !
    je suis repu… pour attendre maintenant

    en attendant, je vais finir le rendu de jacquot pour la célèbre banque

  2. Un peu de bien être ne fait pas de mal.
    Au fait!
    Non je le dirai plus tard.
    Calme et sérénité.
    …..
    Avouons que les prouesses de Jacquot laissent sans voix.
    Quelle bonne idée avez-vous eu là!

Laisser un commentaire

Champs Requis *.


*